Siseng mate le Bao

Attention !!! Voici un post sur un restaurant que j’ai pu tester vendredi dernier et je peux vous dire que là c’est du lourd !!!

En arrivant devant le resto, c’était plutôt mal parti : devoir encore faire la queue pour manger avec une journée de taff dans les pattes, en talon haut, dans le froid !!! Comment dire que les choses ne s’annonçaient pas sous les meilleurs auspices.

siseng (1 sur 10)

Finalement un des serveurs est venu assez rapidement pour nous demander combien nous étions, nous informer de la durée d’attente et tout ça de façon très agréable.
Après, je dirais, 20 minutes d’attente, nous avons été installés au bar, ce qui est très bien car c’est une place stratégique pour juger un lieu.
Et là c’était parti pour un pur kif :

L’équipe est super sympa avec la clientèle et on sent une super ambiance entre eux : sourire, rapidité et conseil surtout pour les boissons ( il faut dire que nous avions le barman juste en face de nous…)

Alors, c’est parti !!! Un cocktail Soba pour moi et un cocktail Bruce Leroy pour monsieur, histoire de se mettre en jambes.

siseng (2 sur 10)

Ensuite, et très rapidement, nos plats sont arrivés … avec au programme :

Un Bao burger 5 épices : j’imagine que vous connaissez les banh bao. Si ce n’est pas le cas je vous envie. Vous êtes à deux doigts de découvrir un truc d’enfer !

Pour résumer, ce sont de petites brioches vietnamiennes cuites à la vapeur et farcies avec du porc laqué ou un mélange de viandes, légumes et œufs durs. C’est magnifique. Mais l’intéressant chez Siseng c’est qu’il n’ont retenu que la brioche et ont eu l’idée de l’utiliser pour un Burger comme vous n’avez jamais mangé !

siseng (4 sur 10)

Les Tempura de légumes : un classique maîtrisé qui remplace bien les frites. Notez que les fritovores pourront tout de même se délecter de très belles frites de patates douces.

siseng (5 sur 10)

Les Springrolls au poulet mariné au saté : oubliez ce que vous croyez savoir au sujet des rouleaux de printemps. Voici THE rouleau de printemps.

siseng (3 sur 10)

Les Black beans noodles : encore une fois un classique de la cuisine asiatique mais qui lui aussi a pris un méchant twist et qui va ravir ceux (existent-ils ?) qui ne voudraient pas découvrir les Bao Burger.

siseng (10 sur 10)

Tout ça accompagné d’un saké pétillant, très léger, qui se boit tout seul et a un petit goût de poire : trop bon mais attention aux abus ;)

siseng (8 sur 10)

À la vôtre et surtout courrez y car vous ne serez pas déçu(e)s !!!

Siseng

82 quai de Jemmapes

75010 PARIS

Une réflexion au sujet de « Siseng mate le Bao »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>